Archives pour la catégorie actualités

Stage de découverte du chant Ukrainien et Corse – Uliana Horbachevska / Patrick Vignoli

A la faveur du programme « Chants de la Guerre et du Ciel – DOMU » qui sera présenté en Limousin du 15 au 18 décembre, Le Site de pratiques théâtrales organise à Felletin un exceptionnel stage de chant polyphonique Ukrainien et Corse, le dimanche 18, en deux modules de 2 heures 30 chacun, à partir de 10 heures 30, avec une pause repas.

L’atelier est ouvert à tou.te.s, sans distinction d’éducation musicale. Il ne demande aucune préparation particulière, sauf une certaine disponibilité physique (bonne santé, tenue souple). Le module ukrainien sera mené en anglais, avec un coin traduction en français.

Tempvs

LE 18 DECEMBRE, à FELLETIN,

salle Tibord du Chalard,

de 10 heures 30 à 16 heures 30 environ.

suivi d’une représentation de la création « Chants de la guerre et du ciel – Domu » à 18 heures – dans la même salle

Participation au stage : 35 euros / entrée au concert : 10/6 euros (Tarif réduit : étudiants et RSA)

Merci d’apporter des provisions à partager pour le déjeuner pris en commun

Opera

 

Chants de la guerre et du ciel # 3

д о м у – D O M U

Création et programme en Limousin / décembre 2022

arcane16

Dramaturgie sonore d’après des chants polyphoniques traditionnels d’Ukraine et du monde Latin, et des lettres et témoignages de temps de guerre

Direction artistique : Jean-F. Favreau et Uliana Horbachevska

Une création collective avec :

  • les chanteuses de l’ensemble « Young Opera – Myth, Ukraïna terra incognita » (Lviv, Ukraine), 
  • des membres de l’ensemble « Tempvs Fvgit… » (Bastia, Corse), 
  • et l’acteur Diego Pileggi (Italie).

Au plateau : Jean-F. Favreau, Uliana Horbachevska, Sofiia Leshyshak, Eric Natali, Diego Pileggi, Kateryna Smirnova, Patrick Vignoli

Collaboration artistique et régie vidéo : Marylise Navarro

Accompagnement / résidence : Association La Broussaille, Lagathe, Saint-Martin-Château

Production : Compagnie L’Homme ivre / Site de pratiques théâtrales Lavauzelle

Soutiens : Direction régionale des affaires culturelles de la Nouvelle Aquitaine, Association la Broussaille, Microfolies de La Souterraine et de Gouzon, Mairie de Felletin, Radio Vassivière

Il n’est possible d’aimer et d’être juste que si l’on connaît l’empire de la force et si l’on sait ne pas le respecter.

Simone Weil, L’Iliade ou le Poème de la force

La guerre est probablement l’une des situations les plus terribles que puisse connaître un groupe humain, mais elle n’en est pas moins aussi l’une des plus vivantes.

On y rencontre, au front comme à l’arrière, des moments de vérité, des scènes de relations humaines à vif, de reconstructions dérisoires et prodigieuses, des situations collectives d’entraide et de soin, des échos de fête, de musique, des initiatives culinaires ou d’arrangements floraux d’une infinie délicatesse… au milieu des ruines.

Dans les récits et les chants des traditions de la culture populaire, depuis l’Épopée, le personnage du combattant – qui risque sa vie – est partout présent. Exposé à la démesure, il est sans cesse menacé d’être victime de ses emportements, parfois de ses propres victoires. Le sage (le praticien des arts martiaux) est celui qui sait résister à l’aversion de la peur et aux séductions de la force, celui qui a l’esprit clair et se perfectionne sans cesse. Il est d’abord en lutte avec lui-même.

Notre but est de définir par nos moyens artistiques ce qui est nôtre, ce qui est « chez nous », précieux, au-delà des logiques territoriales, linguistiques, et identitaires. Notre terrain sera celui du son, en faisant appel à cette expérience humaine condensée dans les chants populaires et dans les témoignages, ainsi qu’aux « textes sur la guerre » que Simone Weil a produit à la fin des années 30.

Nous reprenons en 2022 ce programme déjà présenté en 2016 et devenu spectacle en Pologne, au théâtre KANA de Szczecin en 2018.

L’histoire, et l’irruption matérielle de la guerre en Ukraine, qui concerne directement une partie de l’équipe, nous a amenés, obligés, à le repenser.

En toile de fond de cette édition : le rêve de faire se rencontrer un chœur féminin d’Ukraine et un groupe masculin du monde latin (Corse) pour tisser un fil vibratoire commun et un réseau d’échos entre l’ailleurs et le proche.

Jean F. Favreau et Uliana Horbachevska

 

RENDEZ-VOUS

  • Le jeudi 15 décembre, à L’Erba d’Agram, Lagathe, SAINT-MARTIN-CHATEAU • 19 heures: présentation publique de sortie de résidence à, suivie d’une rencontre – prix libre
  • Le vendredi 16, à la Micro-folie, ancienne Chapelle du Sauveur, rue de Lavaud, LA SOUTERRAINE • 21 heures • Entrée 10/6 euros*
  • Le samedi 17, à la Micro-folie (cinéma), 2 rue du Chanoine Ardant, GOUZON• 18 heures• Entrée 10/6 euros*
  • Le dimanche 18, à la salle Tibord du Chalard, FELLETIN • 18 heures• Entrée 10/6 euros*

Réservations vivement recommandées : bureau@lavauzelle.org

Renseignements : 0610101944

* tarif réduit : étudiants, bénéficiaires des minimas sociaux

Et en marge de ces représentations, nous organisons également,

  • Un atelier de chant polyphonique traditionnel Ukrainien et Corse, à Felletin, ouvert à tou.te.s
  • le 18 décembre à 10 heures 30 : (5 heures de pratique, repas pris ensemble) • Participation : 35 euros

Plus de détails : www.lavauzelle.org

 

  • Une rencontre, en présence de la communauté des réfugiées ukrainiennes du Nord de la Creuse (Saint-Vaury, Guéret), à Gouzon,
  • le 17 décembre, à 16 heures, Rendez-vous près de la Microfolie/cinéma.

Opera
ensemble Young Opera « Myth – Ukraïna Terra incognita »
Tempvsensemble Tempvs Fvgit, Bastia

 

Soutiens (pour la tournée en Limousin) :

  • La DRAC Nouvelle Aquitaine, au titre de l’action culturelle /été culturel 2022
  • La Broussaille, Saint-Martin-Château – accueil en résidence
  • Les Micro-folies de La Souterraine et de Gouzon
  • La municipalité de Felletin
  • La fédération des échanges France-Ukraine – programme de rencontre avec des réfugiées ukrainiens en Creuse

Le programme « Songs of war and the sky », amorcé en 2014 à Lavauzelle par la rencontre entre Jean-François Favreau et Uliana Horbachevska, a fait l’objet de plusieurs sessions de travail, d’ateliers de transmission, et de recherche dans le domaine des chants traditionnels, du théâtre, et des arts martiaux, en France, Pologne et Ukraine.

Les sessions précédentes ont été accueillies et soutenues par l’institut Grotowski de Wroclaw (Pologne), le réseau YMCA de Lviv (Ukraine), Le Site de pratiques théâtrales Lavauzelle, et le Teatr KANA de Szczecin (Pologne).
songs of warIl a été présenté à Varsovie (Las Bielanski – 2016), et à Szczecin (10.06.2018, Teatr Kana/OKNO)

premières images de l’été 22 – by Nathanaël Fournier

n immense merci à Nathanaël Fournier, photographe itinérant, pour son regard, sa présence délicate, et son travail…

2

Vous pouvez aussi voir de lui, en ligne, quelques travaux passés :

Nathanael Fournier

ateliers Polyphonies – occurrences de fin 2022

ATELIERS plus-ou-moins-réguliers DE CHANT POLYPHONIQUE

avec Jean-François Favreau

IMR haut bandeau COUL

Il est possible de rejoindre l’un ou l’autre atelier à n’importe quel moment de l’année. L’atelier, à la façon d’un groupe de chanteurs traditionnels, est par principe ouvert à de nouveaux venus, et au défi que représente l’absence d’un « pilier » ou meneur habituel. Il s’adapte aux circonstances.

voici ce que l’on peut dire et lire sur les contenus et principes de l’atelier

Septembre à décembre 2022

  • à Aubusson, Le Fabuleux destin (de 10 à 17 h) : les 13 octobre – 24 novembre, 2 février et 2 mars 2023
  • à Limoges (lieu à préciser, en principe salle J-P Timbaud / salle du temps libre – de 13 h 30 à 17 h) : les 28 septembre, 26 octobre, 23 novembre, 21 décembre, 12 janvier, 1er et 29 mars.
  • à Faux-la-Montagne, dans le cadre des 3 jours sur les souffrances psy, le 16 octobre (13 h 45-15 h 15)
  • à Eymoutiers, dans le cadre des rencontres de la Samaïn, portées par le collectif « Par la racine » et sous-titrées « réenchanter la mort ». Le 31 octobre à 20 h 30 « récits et chants funéraires Corses »
  • à Saint Agil (Perche), les 25 et 26 février 2023
  • à Saint-Etienne, la Fabka ; du 9 au 11 juin 2023

infos : spt (at) lavauzelle.org

Soirée partagée le 8 juillet à Lavauzelle

017

Cher.es tou.tes,

En lieu et place de l’atelier de réalisation sonore autour des four, foyer, feu, qui n’a pas pu avoir lieu pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous avons concocté un programme alternatif, les 7 et 8 juillet, en écho à la rencontre qui aurait du prendre place.

Les 7 et 8 se tiendra un stage rencontre autour du chant polyphonique mené par Maud HERRERA et Jean F. Favreau (pour s’inscrire, c’est ici)

Le vendredi 8, à partir de 19 heures, à Lavauzelle, la soirée sera composée de :

  • La performance de la plasticienne Anna GIANFERRARI : Vire sur Volte
  • des écoutes, en particulier de vignettes sonores réalisées l’année dernière lors du stage « J’ai écouté dire » avec la réalisatrice sonore Péroline BARBET dans un nouveau montage pensé pour prendre place dans le futur sentier d’interprétation de Moutier Rozeille.
  • Le concert solo de la musicienne Maud HERRERA, Tal Coal

L’entrée et la participation sont libres. Il y aura de quoi se restaurer, mais vous êtes invité.es à apporter quelque chose à manger ou à boire.

Cet événement reçoit l’aide du Centre régional des musiques traditionnelles en Limousin (qui a contribué à la production de Tal Coal) et de la Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle Aquitaine.

 

Maud HERRERA

TalCoal

Tal Coal est un concert solo qui s’écoute comme on regarde une carte géographique : on se promène à travers différents paysages, des filtres de couleur nous permettent d’imaginer d’autres époques, d’autres temps. A partir des mélodies occitanes du Haut-Agenais collectées par Pèire Boissière, Tal Coal tente de développer un langage musical, entre chansons folk et expérimentations sonores.

Quelques sons ici

 

Anna GIANFERRARI
Vire Sur Volte

« Vire Sur Volte » est une performance d’Anna Gianferrari qui mêle costumes, objets, danses, sons et textes. C’est une éclosion, une transe-formation, un psaume survolté, un toast à la tendresse, une cape qui virevolte sur des chemins de désirs, des cercles, des cycles et des rythmes…

https://annagianferrari.fr/

 

informations, réservations : spt (at) lavauzelle.org • zéro six 10101944

dessin : K. Tsiolkovski, vers 1930

Voice and Body / Polyphonies (J. Parente, J-F. Favreau) à Lisbonne

Voix et Corps / Polyphonies

Atelier de pratique vocale et théâtrale, composé de deux modules

  • Voice and Body Molik_Parente : Jorge Parente assisté d’Antonio Dente
  • Polyphonies : Jean-François Favreau

  • A Lisbonne, Portugal
  • Estudios Pro.Dança | Rua de São Domingos à Lapa n°8
  • Du lundi 09 Mai au vendredi 13 Mai , de 10 heures à 17 heures
  • (avec une heure de pause déjeuner)

Les matins : « Voice and Body », Molik_Parente

Jorge Parente, assisté d’Antonio Dente

La démarche de Jorge Parente s’appuie sur le travail pédagogique et artistique de l’acteur, chercheur et pédagogue Zygmunt Molik.

Organisé comme une série d’actions physiques développant une connexion entre le corps, la voix et le souffle, son « alphabet du corps » est un espace d’accordage et d’expérimentation, qui ouvre et libère une énergie créative subtile, et offre un soutien précieux pour la pratique vocale. Cette pratique progressive, collective et individuelle passe par l’apprentissage de ces actions physiques-vocales, par des explorations individuelles et de groupe, et des improvisations.

Émerge alors, au croisement avec la pratique artistique et l’histoire humaine de chacun, une résonance inattendue et imprévisible, source de vibration du corps, qui permettra d’entreprendre un travail plus personnel. Pour ceci, les participants sont priés de venir avec un texte et un ou deux chants individuels, soigneusement connus par cœur.

Zygmunt Molik est l’un des acteurs majeurs de la compagnie du metteur en scène Jerzy Grotowski, et un grand chercheur et pédagogue du « parathéâtre » polonais. Jorge Parente, comédien et metteur en scène, suivit pendant vingt ans son enseignement et fut son assistant. Désigné par Z. Molik pour prolonger et transmettre sa pratique, il est depuis plus de dix ans le dépositaire de cette tradition, enseignant cette pratique vocale qui implique le corps et l’Être tout entier. Il enseigne en Angleterre, au Brésil, en Croatie, en France, en Norvège, en Pologne, au Portugal et en Thaïlande.


Les après-midis : « Polyphonies »

Jean-F. Favreau

Cet atelier propose une immersion dans le son du chant en commun. Il consiste à alimenter, par un effort du souffle et de la vibration, une écoute, et à chercher, à l’intérieur du son, par l’ouverture de la voix et de l’oreille, la sensation de « l’accord parfait ». Celui-ci s’entend dans un sens musical (harmonique), mais aussi sur le terrain humain de chaque rencontre – une relation qui n’est pas sociale mais vibratoire.

Chemin faisant, nous apprendrons à la volée un répertoire de chants populaires, profanes ou sacrés, en faisant confiance à la mémoire corporelle et collective. Par un relai d’initiative, il s’agira de porter ensemble la vie d’un chant, avec sa naissance, son sommet et sa résolution, en nous fondant sur l’effet physique et émotionnel (le « frisson »), mais aussi sur histoire et de la poésie orale qui est véhiculée, quitte à laisser notre imaginaire trouver son propre chemin.

Jean-F. Favreau est comédien et metteur en scène, formé en France et en Europe Centrale, notamment à l’Institut Grotowski, en Pologne, où il travaille pendant une dizaine d’années avec Teatr ZAR. Il y fait la rencontre de Zygmunt Molik puis de Jorge Parente. Il participe puis commandite de nombreux voyages de recherche et une relation continue avec des chanteurs traditionnels (des îles de Méditerranée, du monde salve, des Caraïbes, du Centre-France…), et organise des rencontres, actions et ateliers, autour de la transmission orale, notamment au sein du Site de pratiques théâtrales Lavauzelle, dans le Limousin, qu’il co-fonde en 2010.


A Lisbonne | Estudios Pro.Dança | Rua de São Domingos à Lapa n°8

Lundi 09 Mai au vendredi 13 Mai, de 10 heures à 17 heures

(avec une heure de pause déjeuner)

Tarifs : 345 euros

Inscriptions : Filipa Hora

filiparhora (at) gmail.com Tel :+351 96 9291161

2022 – ateliers polyphonies…

Bonjour, et joyeux 2022,

! ! !

Mise à jour fin d’été 22 : ateliers Polyphonies

  • Aubusson : ateliers au Fabuleux destin les jeudi 13 octobre et 24 novembre (0610101944)
  • Limoges : atelier le 28 septembre (la suite à venir)

et ponctuellement

  • Lors des journées « soin et souffrances psy » sur le Plateau de Millevaches. Atelier le 15 octobre (Faux-la Montagne).
  • Lors de la fête de la Samaïn (rencontres autour de la saison froide, de la mort et du funéraire), atelier et rencontre le 31 octobre (lieu à préciser)
  • en principe : Saint-Agil, Marseille, Saint-Etienne, Lisbonne… à venir en hiver

Atelier co-dirigé avec Uliana Horbachevska en train de se monter le vendredi 9 décembre, à la faveur de la reprise 2022 du projet Songs of war and the sky (lieu à préciser).

 

et plus tôt cette année : les ateliers POLYPHONIES, avec Jean F Favreau, en Limousin et ailleurs :

  • 6 février, à Aubusson, le Fabuleux destin, 10-17h
  • 20 mars, idem
  • avril : atelier à Saint-Agil, dans le Perche (date à confirmer)
  • avril : report d’un atelier à Marseille, date à préciser (https://vassilissatheatre.wixsite.com/website)
  • 9-13 mai : atelier à Lisbonne avec l’ami Jorge Parente (voix et corps / Polyphonies)

 

 

Vaudou_Holidays, on y est !

IMG-20210626-WA0000

photo E. Brodzki

Cette histoire commence par de nombreuses et violentes épreuves, celle d’une administration inhumaine, de la folie sanitaire, du racisme et finalement, au seuil du voyage, par le deuil de Mambo Carmele (qui nous manque infiniment)…
En dépit de tout ça, à contre-courant, 4 praticiens du Vaudou haïtien du Lakou Madame Nerval de la ville de Jacmel (une prêtresse, une chef de chant et deux tambourineurs) sont parvenus à nous rejoindre, avec enthousiasme, générosité, et soif de rencontre !

Le programme « Vaudou_Holidays » se met en place,
– d’abord à Faux-la-Montagne en cette fin de mois de Juin, pour des moments de fête (préparés avec des fallois pendant l’année passée),
– puis à Lavauzelle ensuite pour 4 jours d’ateliers de pratique artistique.

Ouvertures publiques

A FAUX-LA-MONTAGNE
…où une forte activité désirante a eu lieu mais où l’on n’a décidément pas l’opportunité d’organiser beaucoup d’événements publics du fait de la législation sanitaire en vigueur.

– le mardi 29 – CUISINER / CELEBRER
ATTENTION Lieu encore à préciser. Plus d’info en direct au Constance social Club (CSC) de Faux-la-Montagne.
15h : après-midi cuisine avec les haïtiens pour préparer un grand dîner le soir et le rituel de mercredi
19h : repas commun
20 h : danse et jam. Amenez vos instruments !

– le mercredi 30 – SOIN COLLECTIF
9 h 00 – 15 h : hutte de sudation à l’écoquartier de Faux (venir à jeun, avec 2 serviettes, un maillot/sari, et si vous voulez, un objet à purifier/sacrifier)
Détail :  Allumage du feu à 9 h 30, Préparation des participants à 10 h 30,  Entrée dans la hutte à 11H
14h 30 h : repas partagé « tiré du sac »
15h 30 h – 17 h : marche vers le rocher de Clamouzat, avec collecte d’éléments végétaux pour constitution d’un dispositif végétal et pour le rituel
à partir de 17 heures : RITUEL sur le rocher (autour du soin) mené par Mambo Ninie

– le jeudi 1er Juillet
10 h : petit déjeuner des rêves au CSC (danse improvisée) avec brioches – prix libre
12 h 30 : repas partagé « tiré du sac »
14 h : déambulation vers le lac de Faux, « Jovial soin » (coiffure, etc.)

à LAVAUZELLE

– Jeudi 1er juillet
9 h 30 : début des ateliers de pratique théâtrale autour du Vaudou haïtien et du Vodùn Béninois, avec Sandra Déjardin et Nadège Ametogbe (équipe du projet « accordée »), Pietro Varrasso (metteur en scène, ancien collaborateur de Grotowski, enseignant au conservatoire de Liège), Vincent Harisdo (chorégraphe béninois, initié au Vodun), rejoints par les haïtiens
20 h 30 : soirée – MUSIQUE IMPROVISEE
avec les haïtiens, en dialogue avec le percussionniste Lè Quan Ninh – prix libre

– Vendredi 2 juillet –
9 h 30 : ateliers
20 h 30 soirée TRAVAUX EN COURS – présentation du travail en cours « Accordée », de Nadège Ametogbe et Sandra Déjardin + rencontre avec Vincent Harisdo – prix libre

– Samedi 3 juillet –
9h30 ateliers
Attention, la soirée aura lieu dans une forêt à La Forêt-Belleville, Vidaillat, près de Soubrebost/Pontarion, à peu près à mi-chemin entre Lavauzelle et Faux.
Apéro-picnic partagé dans la forêt de l’asso Vasi-Jeunes, à La forêt Belleville, commune de Vidaillat (au bout de l’impasse, à droite lorsqu’on vient de Soubrebost).
19 h : repas partagé – apportez quelque chose à manger ou à boire.
20 h 30 : Dialogue d’éléments rituels mis en œuvre par Vincent Harisdo (initié au vaudou Béninois) et le Lakou Madame Nerval de Jacmel.

– Dimanche 4 juillet, Lavauzelle – RENCONTRE
– 19 h : sortie d’atelier et rencontre avec Pietro Varrasso, puis repas de clôture – participation libre

Organisation : Site de pratiques théâtrales Lavauzelle (Janaillat) et le Constance Social Club de Faux la Montagne, l’EUR ArTeC, Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord avec l’Université Paris 8, l’Université Paris Nanterre, l’Université d’État d’Haïti (UEH) et l’Institut Grotowski (Wroclaw, Pologne).
Avec l’aide de la DRAC Nouvelle Aquitaine, Vasi-jeunes (Vidaillat), les Lakous Madame Nerval et Legphibao (Haïti), le Cours Florent (Paris), ACC, FOKAL, l’Ambassade de France en Haïti,  et l’Ambassade d’Haïti en France.

Attention, il reste quelques places pour les ateliers de pratique artistique :
– du 1er au 4 juillet à Lavauzelle Ici
– et en Pologne (Institut Grotowski) – 12-19 juillet  (english)

Renseignements : Constance Social Club (sur place) et spt@lavauzelle.org

Rencontres autour de la collecte sonore – programme

 

j'ai écouté dire-portrait

« J’ai écouté dire… » est imaginé et réalisé par le Site de pratiques théâtrales Lavauzelle et le Centre régional des musiques traditionnelles en Limousin. L’année 2021, première édition, on pourra y trouver un atelier, deux rencontres, un concert qui parle de collecte, et on y entendra parler artisanat et arts du geste, musiques de tradition orale, mythes et histoire locale.

Du 17 au 23 mai, Lavauzelle accueille en résidence Péroline Barbet, réalisatrice radio indépendante (France Culture, RTBF…).

Du 20 au 23, Lavauzelle devient une plateforme de création radio, avec « J’ai écouté dire… », un atelier dirigé par Péroline sur la mémoire orale. Le thème de travail cette année est le personnage du maçon de la Creuse, à la fois célèbre et mal connu, et l’imaginaire qui se déploie autour de lui (les chansons, la migration, les sites, ses descendants aujourd’hui…). On suivra donc cette année le fil de la pierre…

Deux ouvertures ponctueront ce programme :

  • Le samedi 22 mai, à 17 heures 30, nous accueillons trois collecteurs pour parler de leurs expériences de collecte, en Limousin (avec Jean-Jacques et Louise Le Creurer, musiciens, enseignants, et collecteurs) mais aussi ailleurs (avec Anne-Florence Borneuf, ethnomusicologue des Balkans). On y parlera du « terrain », de rencontres, de chant, et on y écoutera des choses…
  • Le dimanche 23 mai, à 17 heures 30, se tiendra un rendu d’atelier avec Péroline Barbet, suivi d’un concert qui parle de collecte et d’oralité, avec le trio Farem tot petar.

Pendant tout le temps des rencontres, la plasticienne Anna Gianferrari travaillera à des dispositifs d’écoute à partir de feutre, qui seront dévoilés pendant les ouvertures.

Attention, ces événements sont à réservation impérative, via l’adresse email ci-dessous. La jauge est très limitée en raison du dispositif sanitaire.

Renseignements, inscriptions : collecte.sonore@lavauzelle.org

Ce programme est aidé par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, le département de la Creuse, et la communauté de communes Creuse Sud-Ouest.

Et Lavauzelle, c’est ici.

Liens : Peroline-barbet.comAnne Florence Borneuf sur France MusiqueFarem tot Petar, reportage de Radio Vassivière, AnnaGianferrari.fr

« J’ai écouté dire » – atelier de collecte et réalisation sonore

collecte_MES

Du 20 au 23 mai, le Site de pratiques théâtrales transforme en plateforme de création sonore, avec Péroline Barbet, réalisatrice radio et ethnologue.

Nous suivrons le « fil de la pierre », au pays du granit, le monde artisanal, et ce personnage mythique creusois du maçon migrant, celui qui, au XIXe siècle, allait bâtir les grandes villes de France.

Entre narration, musique, enquête, art sonore, nous chercherons à fabriquer un objet commun en mettant en valeur les compétences et sensibilités de chaque participant.

Toutes les informations ici